Fior Beauté Produits cosmétiques naturels Produits de beauté professionnels

Le film Hydrolipidique
Bouclier protecteur de la peau



Le Film Cutané de Surface : F.C.S

Le Film Cutané de Surface est formé de substances d’origine diverses : produits issus de la kératinisation épidermique et produits de sécrétion constituant le film Hydro-lipidique.

Le Film Hydro-Lipidique

Émulsion du Type E/H (eau dans huile), elle est composée d’une phase aqueuse (eau) et d’une phase lipidique (gras). 
(C’est la raison pour laquelle les produits SPILLER émulsion eau dans l’huile conviennent parfaitement à la peau)

- La phase aqueuse est de la sueur
La sueur est formée de 99% d’eau qui provient de la perspiration insensible et de la sécrétion sudorale proprement dite.
Perspiration = élimination permanente de sueur invisible à l’œil nu car immédiatement évaporée, son débit est assez constant, de l’ordre de 1/2litre par jour.

- La fraction hydrosoluble du F.C.S est constituée :
de substances minérales : chlorure de sodium, de potassium (calcium, magnésium, cuivre…)
de substances organiques : urée, acides aminés, acide lactique

Les éléments solubles dans l’eau qui se trouvent dans le F.C.S sont responsables de son acidité.
Le PH de la peau est en effet acide compris entre 5 et 6
PH = potentiel en ions Hydrogènes
Le degré de concentration en ions hydrogènes d’une solution détermine l’état d’acidité, d’alcalinité ou de neutralité de cette solution.

Origines du PH acide de la peau :

  • les sécrétions sudoripares : sueur, acide urique, acide lactique
  • les sécrétions sébacées : sébum (acides gras volatils)
  • les protéines (groupements d’acides aminés) contenues dans la peau
  • la kératine de la couche cornée formée d’acides aminés
  • des acides provenant de la destruction cellulaire

Variabilité du PH :

Le PH cutané est influencé :
- par les agents externes : soleil (fait varier une peau alcaline, grasse, à l’acidité temporairement comme les peau acnéique), les produits de beauté (crèmes), savons alcalins
- par les agents internes : alimentation, digestion, facteurs hormonaux (hormones mâles : PH alcalin), facteurs nerveux (aggravent le PH alcalin : acné)
- par l’emplacement de la zone cutanée : aux aisselles, régions interdigitales, zones velues en général. Moins exposée à l’air le pH devient plus alcalin

Il faut noter que les régions à tendance alcaline sont plus atteintes que d’autres par les affections cutanées. Lorsque la surface cutanée passe de l’acidité à l’alcalinité, elle ne peut plus se défendre efficacement contre l’infection microbienne et laisse se développer à sa surface une flore bactérienne qui est à l’origine de nombreuses dermatoses.

Le pouvoir TAMPON de la peau

Le pouvoir tampon de la peau est la propriété que possède la peau saine, normale de réagir aux variations du PH provoquées par des produits alcalins et de rétablir plus ou moins rapidement le PH initial.
Ex : lavage de vêtements avec lessive (à la main), la peau de la main de PH5 peut aller à 8.
Le pouvoir tampon entre en jeu grâce aux sécrétions acides et aux acides aminés qui ramènent le PH alcalin à l’acidité.
La peau, pour accomplir ce travail de récupération de son acidité se fatigue et vieillit.
Emploi d’émulsions, de crèmes, de lotions à PH acide.
 
Il faut 6 à 8 heures pour que la peau retrouve son PH