Fior Beauté Produits cosmétiques naturels Produits de beauté professionnels


L'allergie ou hyper sensibilité immunologique
 

Peau et allergies


La peau en jouant son rôle protecteur entre l'extérieur et notre organisme est soumise à de nombreuses agressions.
En contact permanent avec des allergènes certaines personnes développent une réaction allergique (dermatite atopique, eczéma, urticaire), réaction de défense de l'organisme, réaction d'hyper sensibilité.


La peau lutte contre la pénétration de substances étrangères et d'agents infectieux. Elle a une fonction barrière.

Les cellules rencontrées au niveau de l'épiderme se répartissent ces différentes fonctions :
  • Les kératinocytes, cellules majoritaires de l'épiderme responsables de la kératinisation ont une fonction de protection et de cicatrisation. Les kératinocytes, qui représentent la grande majorité des cellules de l'épiderme, réalisent une barrière chimique qui intervient dans les deux sens : en s'opposant à la pénétration des toxiques venus de l'extérieur, en empêchant les pertes en eau de l'organisme
  • Les mélanocytes, moins nombreux, sont responsables de la pigmentation. Ils interviennent directement dans les processus de protection, notamment à l'égard des rayons ultra violets
  • Les cellules de Langerhans ont un rôle immunitaire local important, elles sont capables de détecter les agents pathogènes et d'activer les réactions de défens
  • Elles fixent les antigènes étrangers de l'épiderme pour les présenter ensuite aux lymphocytes immunocompétents, les lymphocytes T. Les lymphocytes T réagissent en induisant la réponse immune. 
Le rôle des cellules sentinelles immunologiques de la peau est maintenant bien démontré dans l'eczéma de contact.

L'épiderme humain est une unité de structure finie. Sa première fonction est la kératinisation qui assure une protection de la peau contre les agressions physiques, chimiques, bactériennes.

Les réactions allergiques

L'eczéma de contact

L'eczéma de contact se produit lorsque la peau réagit à une substance, qui est appelée allergène que l'on peut la plupart du temps identifier.
La réaction évolue en deux phases :
  • dans un premier temps, la substance non tolérée pénètre dans la peau et la sensibilise : le système immunitaire (système de défense de l’organisme) est activé, mais aucun symptôme n'est ressenti. 
  • dans un second temps, lorsque la même substance entre en contact avec la peau d’une personne déjà sensibilisée, le système immunitaire reconnaît l’allergène et les symptômes de l’eczéma de contact apparaissent en 24 à 48 heures
Il se manifeste par :
  • l'apparition de plaques rouges et sèches à bords irréguliers
  • la survenue sur ces plaques de vésicules remplies de liquide clair
  • Ces vésicules se rompent et suintent spontanément ou sous l'effet du grattage, lié aux démangeaisons importantes associées
Les allergènes en cause sont variés et proviennent :
  • Des produits vestimentaires : vêtements (colorants), chaussures (cuir, colle, caoutchouc...) et bijoux fantaisie ou autres accessoires contenant du nickel (boutons de pantalon, boucle de ceinture...)
  • Les cosmétiques : parfum, shampoing, déodorant, teinture capillaire, vernis à ongles
  • Les médicaments appliqués sur la peau : antiseptiques, crèmes anti-inflammatoires
  • Les allergènes professionnels  dans certains métiers : bâtiment, coiffure, horticulture
Parmi ces allergènes, certains ne sont responsables d’eczéma qu’après une exposition aux rayons ultraviolets UV (lumière du soleil). On parle alors de photoallergènes. Certains médicaments ou cosmétiques peuvent notamment être à l’origine de ce type d’eczéma de contact.

L'urticaire

L’organisme réagit à une ou des substances auxquelles il a été sensibilisé. 
L’urticaire est due à l’activation d’une catégorie de globules blancs : les mastocytes. Ces cellules participent aux défenses immunitaires de l’organisme.
Lorsque les mastocytes sont activés, l’histamine est libérée, les vaisseaux sanguins se dilatent et leur perméabilité augmente. Du liquide et des cellules pénètrent alors dans les tissus environnants, provoquant le gonflement (œdème).

Origines de l'urticaire
  • Alimentaire
  • Médicamenteuse
  • D'environnement (pollens, acariens, moisissures...)
  • De contact 
Dermatite atopique ou eczéma atopique

L'eczéma atopique est une maladie cutanée inflammatoire non contagieuse. Elle touche principalement l'enfant et disparaît souvent avant l'adolescence et survient sur un terrain héréditaire (antécédents familiaux d'eczéma atopique)

Les causes et les symptômes de l'eczéma atopique

L'eczéma atopique résulte d'anomalies à la fois immunologiques et cutanées, transmises génétiquement. Cela déclenche une réponse inflammatoire inadaptée, à l'origine des symptômes de l'eczéma.
Il se manifeste par des lésions inflammatoires (au niveau du visage, des plis de flexion, dos des mains), des démangeaisons intenses, des rougeurs, de fines vésicules, une sécheresse cutanée



Retour